09 82 25 74 95

Prendre conscience de ses propres choix.Le concept de choix au centre de l’approche de l’Elément Humain de Will Schutz.

Lors de son entretien annuel, un collaborateur blâme son manager pour son manque de reconnaissance, et se crédite lui-même d’une contribution non valorisée. Il menace alors de démissionner. Quelles sont les réactions envisageables pour le manager ?
L’entretien annuel d’évaluation de la performance, entre un manager et son collaborateur, est le moment privilégié où les réalisations de l’année sont passées au crible des objectifs fixés 12 mois plus tôt (en principe…), avec au bout de ce bilan, la récompense ultime : l’évolution de la rémunération annuelle.
Le manager est confronté à une prise de décision faisant pourtant partie de ses obligations : annoncer à chacun de ses collaborateurs une récompense qu’il sait partiellement déliée et parfois déconnectée des efforts individuels fournis tout au long de l’année, mais liée aux possibilités et aux choix de l’entreprise, pour préserver sa capacité d’action future.
En effet, la marge de manœuvre du manager est conditionnée par la politique de rémunération de l’entreprise. Il lui est demandé de répartir entre plusieurs collaborateurs, une certaine somme qu’il ne doit pas dépasser. Ce principe d’enveloppe salariale sous-tend que le manager évalue ses collaborateurs les uns par rapport aux autres, et établisse une hiérarchie relative des plus aux moins « méritants ». Dans le cas où les objectifs de chacun ont été atteints voire dépassés, il s’agira alors de hiérarchiser en fonction de l’importance du dépassement …

Le collaborateur est déçu car ses attentes et espoirs intrinsèques ne sont pas satisfaits. La question centrale est de connaître précisément quelles étaient ses attentes et comment elles ont été déterminées.

En premier lieu, le manager compétent aura préalablement explicité à chacun de ses collaborateurs lors de la fixation des objectifs, et leur rappellera au moment de leur évaluation, comment est construite la politique de rémunération de l’entreprise, ce que le collaborateur peut ou non en attendre, et selon quels critères.
Il s’agit de ne pas induire, par une communication indirecte, implicite ou manifestement incomplète, le sentiment, chez le collaborateur, qu’il n’a pas toutes les données dont il a besoin pour s’engager.
En revanche, une attente de récompense substantielle, au-delà de la limite annoncée, relève d’un choix personnel.
En second lieu, lorsqu’un collaborateur menace de démissionner, le manager peut agir de deux façons :
  • le collaborateur a instauré une relation de pouvoir, un rapport de force. Les jeux de pouvoir démobilisent et génèrent des conflits. Qui a envie de travailler avec quelqu’un qui se met en relation de pouvoir ?
En s’estimant victime de chantage, le manager fait preuve de rigidité dans son comportement, et personnalise de trop la relation ; il fait le jeu de son collaborateur. Il devient responsable d’une relation régressive et dégradée : un conflit larvé, une perte de confiance, un départ…
  • Le manager pointe un choix personnel du collaborateur, ce qui est différent de le juger. Le manager à ce stade confronte son collaborateur à ses choix, ceux conscients ou inconscients qu’il a fait au moment de son engagement et qui lui ont permis d‘atteindre ses objectifs.

Le collaborateur a estimé pouvoir obtenir une récompense supérieure à ce qui lui a été annoncé en toute transparence.

Le chantage à la démission n’est-il pas alors le moyen d’occulter sa propre responsabilité dans sa déception ?
Tout choix offre une sorte de bénéfice, une conséquence que les personnes appellent de leur désir.

Quel est le bénéfice pour ce collaborateur ?

Espérer une récompense plus importante qu’envisageable lui a permis de consacrer une énergie plus forte à atteindre ses objectifs. Sans cela, il n’aurait pas trouvé de motivation suffisamment mobilisatrice.
Le renvoyer à ses propres leviers de motivation, à sa capacité à exprimer ses besoins réels pour se mobiliser, doit lui permettre de faire plus de choix conscients.
Si nous présumons que nous choisissons chaque chose, nous transformons notre façon de voir le monde. Faire l’hypothèse pour le collaborateur d’un choix personnel, le rendre conscient, l’aide à en apprendre plus sur lui-même, sur ses relations, et sur sa situation professionnelle.
Cette attitude pour le manager, lui permet de faire progresser la relation et de faire grandir son collaborateur.

LE VOYAGE DU HEROS, UN EVEIL POSSIBLE DE LA CONSCIENCE EN COACHING (1er épisode)

Temps de lecture: 4 minutes   Si le coaching explore bien souvent les modes de relation construisant un individu dans sa singularité sociale – le domaine professionnel étant l’un des terrains de jeu de ces rapports sociaux -, l’anthropologie peut nous permettre...

Du comportementalisme animalier au management (4/4)

Temps de lecture: 7 minutes   Pour finaliser cette série d’articles et amplifier l’opportunité que représente le lien maître/chien dans les attitudes managériales, attachons-nous à deux signaux essentiels à cette relation aussi complexe que précieuse : le respect...

Du comportementalisme animalier au management (3/4)

Temps de lecture: 5 minutes   Au cours de ce troisième article, je vous propose de définir les spécificités intellectuelles du chien et, surtout, la chance que ces particularités peuvent nous offrir dans nos relations professionnelles, en vue d’un accordage...

Du comportementalisme animalier au management (2/4)

Temps de lecture: 5 minutes   Après avoir tenté de définir au plus juste le comportementalisme animalier et les premiers liens possibles avec le coaching ‘’classique’’, je vous invite dans ce second opus à prendre le temps nécessaire à la rencontre de ce fameux...

Du comportementalisme animalier au management (1/4)

Temps de lecture: 3 minutes   En quoi mon chien peut-il inspirer ma manière d’être au monde, en tous cas ma façon d’être en relation aux autres, influencer mes attitudes managériales ? C’est la réflexion que je souhaite partager avec vous dans cette série de 4...

Mobilité & Mentorat

Temps de lecture: 7 minutes   Fini le métier unique, le modèle de nos parents et grands-parents, de la même entreprise, voire des mêmes fonctions durant toute sa vie professionnelle. Une façon ‘’d’être au travail’’ en voie de disparition. 2/3 des français...

La prise de poste managériale à distance, mode d’emploi

Temps de lecture: 7 minutes   Si le déconfinement a été annoncé, le contexte reste assez particulier. Certains recrutements réalisés pré-confinement prennent effet désormais et, pour bon nombre d’entreprises, le télétravail reste la modalité prioritaire. Alors...

Confinement : prendre soin de soi

 Temps de lecture : 3 minutes Depuis le 16 mars, la majorité d’entre nous est confiné à son domicile. Si les raisons de ce confinement ne sont plus à évoquer, ses conséquences sur nos vies se voient multipliées chaque jour. Ce bouleversement est d’autant plus massif...

Manager à distance

Temps de lecture : 3 minutes Implication des salariés à la baisse, productivité en berne, isolement social…  Le Président Macron a promis qu’« aucune entreprise ne sera livrée au risque de faillite ». Cette promesse sera-t-elle suffisante pour éviter des conséquences...

Pour un CoDir efficace

Temps de lecture : 4 minutes CoDir… à l’évocation de ce terme surviennent très souvent de nombreux fantasmes. Pourtant, il s’agit avant tout d’une réunion de travail ‘’entre chefs’’, une instance décisionnaire dont le rôle est essentiel dans la stratégie...